Découvrir > Balades et curiosités
Pays de pouzauges
Vendee puy du fou tourisme vert visites touristiques randonnees sentiers pedestres centre aquatique culturelle cybercentre  Pays de Pouzauges
Eglises
Eglises
Eglises
Châteaux
Eglises
Eglises
Sites touristiques
Sites touristiques
Châteaux
Châteaux
Eglises
Eglises
Moulins à vents
Moulins à vents
Panoramas
Panoramas
Balades
Balades
> Eglises et petit patrimoine
Donjon de Châteaumur et Eglise Notre Dame des Châtelliers

Donjon de Châteaumur et Eglise Notre Dame des Châtelliers


Découvrez les Châtelliers-Châteaumur avec son église, Notre Dame de l'Assomption, entourée du cimetière et perchée sur une pittoresque butte.

En contrebas,les vestiges du donjon des Châteaumur sont encore protégés par son enceinte et accessibles par une porte défendu à l'origine par un pont levis.

Chapelle de Lorette à la Flocellière

Chapelle de Lorette à la Flocellière


La Chapelle fut édifiée de 1640 à 1668. A l’origine, il s’agissait de l’église du Couvent des Carmes, mais pendant les Guerres de Vendée le couvent fut détruit puis abandonné. La chapelle actuelle ne représente qu’une partie de l’édifice. Au XIXème, le curé de la Flocellière décide la remise en état de la chapelle et y fait construire la réplique de la Santa Casa de Lorette en Italie, haut lieu de pèlerinage.

Ouvert toute l'année, tous les jours. Exposition de juin à septembre.

Eglise Saint Jacques à Pouzauges

Eglise Saint Jacques à Pouzauges

Dans le centre-ville de Pouzauges, arrêtez-vous à l’église Saint Jacques !
Construite au XIème siècle mais largement modifiée au XIVème siècle, cette église présente la curiosité de réunir les architectures romane et gothique. Elle est dotée de somptueux vitraux dont l’un raconte raconte les Guerres de Vendée. L’église abrite également un orgue majestueux et un riche mobilier.

Idée visite : en sortant de l'église, empruntez le Fil Vert pour une balade à pied dans les venelles de Pouzauges.

Peintures murales Eglise St Martin

Peintures murales Eglise St Martin


Eglise du XIIè siècle ornée de voûtes de style Plantagenêt. Dans la nef, le mur sud est décoré de fresques du XVème représentant les Sept Péchés Capitaux.

A l'intérieur, des commentaires audio guideront votre visite.

Eglise du Vieux Pouzauges

Eglise du Vieux Pouzauges

En contrebas de la ville de Pouzauges, l’église Notre Dame mérite le détour. La qualité de conservation de ses peintures murales du XXIIème siècle, son allée pavée de pierres tombales et la lumière diffusée par ses ouvertures romanes donnent une ambiance toute particulière au site.

Toute l’année, commentaires audio en libre accès (environ 1h). En Juillet et août : visite nocturne tous les mardis à 20h30.

Eglise Saint Pierre du Boupère

Eglise Saint Pierre du Boupère

L’église fortifiée du Boupère surprend par l’originalité de son architecture. En façade
des contreforts percés d’archères et de canonnières sont reliés par un chemin
de ronde protégé par un parapet crénelé. Les fortifications datent du XVème siècle.

Plus d'infos sur le site de la mairie du Boupère

Des audio-guides (1h de visite) sont à disposition toute l’année gratuitement à l’espace Alba (agence postale - Astérie) 02 51 61 21 95 ou au Café des Sports

Le Logis des Echardières

Le Logis des Echardières

Le logis qui s’organise autour d’une cour est aujourd’hui composé de deux corps de bâtiments (sur deux niveaux) suivant un plan en équerre, d’une tourelle d’escalier hors-œuvre polygonale faisant l’articulation, d’un pavillon d’angle au sud et d’une grosse tour à l’ouest. La porte principale est ornementée de deux pilastres ioniques supportant une corniche surmontée d’une frise et d’un fronton grec, ayant dans le champ un blason à trois chevrons, qui pourrait être celui des Girard ou des Grignon.

On connaît mal les premiers bâtisseurs du logis et très peu d’archives existent sur le lieu et le bâtiment. Vers 1420, Jean Boucher ou Boscher, seigneur des Echardières, épouse Guillemette Chevalier. Le domaine est transmis ensuite par héritages et mariages jusqu’à la fille de René de la Brosse, qui épousa en 1543, Aimery ( ?) Girard. C’est lors de ce mariage que la terre des Eschardières entre dans la famille des Girard.
Au XVIe siècle, la seigneurie des Echardières est alors vassale de la seigneurie de Pouzauges. A la fin de ce siècle, les seigneurs de Pouzauges ont fait construire un château aux Echardières.
En 1642, E. Girard vendit le logis à Louis Grignon, seigneur de la Pélissonnière et de Pouzauges.
Pendant les guerres de religion, une ‘’colonne infernale’’ aurait tenté d’incendier le château après avoir jeté en prison sa propriétaire dont une partie de la famille avait émigré. Celle-ci sera libérée peu après par les habitants du domaine.
A noter que Roch-Sylvestre Grignon de Pouzauges, comte de Grignon, né le 17 juin 1775 au château des Echardières en Vendée, baptisé à Pouzauges le même jour, est un aristocrate français, émigré puis chef militaire vendéen, mort à la bataille de Chambretaud le 18 novembre 1799 lors de la troisième chouannerie (1799-1800).

Du milieu du XIXe siècle à la fin des années 1950, la propriété est largement inhabitée et n’a donc pas subi d’altérations ou modifications comme ce pouvait être le cas pour les propriétés à cette époque. De lourds travaux de rénovation furent réalisés dans les années 1950 par les grands parents du propriétaire actuel qui poursuit ce travail à son tour.

Infos Visites 2018 : l’accès aux abords des parties protégées est possible du 1er juin au 15 juillet et pendant le mois de septembre

COORDONNÉES
les Echardières - La Flocellière (Sèvremont) -